Les ravages de la peste… au Néolithique

par | 6 Déc 2018 | Néolithique | 0 commentaires

Yersinia pestis © 2018 Elsevier Inc. Yersinia pestis, c’est le nom du coupable. Une équipe menée par Nicolás Rascovan a étudié l’histoire de cette souche, qui serait à l’origine de toutes les souches anciennes et modernes de la peste. Des analyses génomiques effectuées sur des restes humains anciens en Eurasie ont révélé les ramifications et l’étendue de cet agent pathogène qui aurait pu participer à un déclin des populations Néolithiques il y a entre 6 000 et 5 000 ans… Publication Cell press du 6/12/2018 : https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0092867418314648 Vulgarisation Futura science : https://www.futura-sciences.com/sante/actualites/maladie-peste-aurait-decime-europeens-neolithique-74253/

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

CPIE Val de Vilaine

CPIE Val de Vilaine

Présentation

Le Centre Permanent d'Initiatives pour l'Environnement (CPIE) Val de Vilaine est une association loi 1901 qui a été créée en 2003. Ses 3 domaines d'interventions principaux sont : - l'éducation à l'environnement et au développement durable - la valorisation du patrimoine - l'ingénierie environnementale

Notre dernier article

Prochains événements

Aucun événement trouvé !